Categories :

De nouvelles politiques pour assurer la sécurité des visiteurs lors de la réouverture du Machu Picchu au tourisme

De nouvelles politiques pour assurer la sécurité des visiteurs lors de la réouverture du Machu Picchu au tourisme

Les visites du Machu Picchu vont bientôt reprendre avec de nouvelles politiques en place pour assurer la sécurité des visiteurs et des habitants.

Alors que le monde navigue vers une nouvelle normalité dans tous les aspects de la vie, le Pérou fait des pas de bébé pour accueillir à nouveau les gens sur l’un de ses sites les plus célèbres et les plus populaires, la ville antique de Machu Picchu.

Le 15 juillet verra la réouverture des portes de l’étonnant site inca, considéré comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde.

Toutefois, le Covid-19 étant toujours d’actualité, quelques politiques et restrictions supplémentaires seront mises en place pour garantir la santé et la sécurité des voyageurs qui ne peuvent plus rester assis sur leur canapé.

La taille des groupes pour les visites du site sera limitée à 8, avec une capacité maximale de 75 personnes par heure, soit une réduction substantielle de la capacité. Les billets pour le Machu Picchu seront également réservés, dans un avenir prévisible, via un système en ligne. Un dépôt non remboursable sera également exigé.

Les bus qui relient Aguas Calientes (ville de Machu Picchu), située au fond de la vallée, à l’entrée des ruines circuleront toutes les 5 minutes et la moitié de leurs sièges seront vides. Tous les visiteurs devront prendre leur température à l’entrée des ruines, et le port du masque sera obligatoire, tout comme le maintien d’une distance physique de 2 mètres / 6 pieds avec les autres.

Un certain nombre de sites du complexe de Machu Picchu, dont le pont inca, le mont Machu Picchu, Huayna Picchu et la porte du soleil, sont interdits d’accès dans un avenir proche, tout comme le sentier inca traditionnel de 4 jours jusqu’à la fin de l’année 2020. Le Baby Inca Trail de 2 jours restera ouvert comme alternative.

Bien que les nouvelles conditions puissent sembler dures, elles offrent aux visiteurs des avantages substantiels en plus de leur sécurité. Les visiteurs prêts à accepter les restrictions pourront découvrir le Machu Picchu d’une manière que peu de gens ont connue. Le fait d’admirer les ruines sans les foules habituelles renforce l’atmosphère particulière – certains diraient même spirituelle – ressentie au Machu Picchu.

Pour les voyageurs qui sont prêts à s’adapter à la nouvelle normalité et à renoncer à certains des sites traditionnels, le Machu Picchu promet une expérience de voyage inoubliable et sûre, accessible dans un avenir proche.

Voir aussi

Cet été, je veux du soleil !

Copenhague, entre châteaux et canaux

La Croatie, une destination européenne unique